Commerces de proximité : des atouts inestimables

Les commerçants de proximité tiennent une place essentielle dans notre société et dans les habitudes de consommation des français.

Tout d'abord grâce à leur politique de qualité. En travaillant sur de petits volumes et dans des domaines spécialisés, ils peuvent apporter un soin à la sélection et à la préparation des produits que l'on ne trouvera jamais dans les grandes surfaces. 

Les économies d'échelles recherchées par les grandes enseignes poussent en effet à négocier des volumes de plus en plus importants, et à massifier la logistique et la préparation des produits. Ce faisant ils accentuent doublement la valeur ajoutée des artisans-commerçants car : 

  • Les commerces de proximité peuvent s'approvisionner auprès des petits producteurs, qui proposent un rapport qualité / prix incomparable avec celui des grandes exploitations
  • Loin des processus industriels de transformation, les artisans-commerçants travaillent eux-mêmes les produits, garantissant une fraîcheur et une qualité de préparation qu'on ne trouve pas dans les barquettes des supermarchés...

Mais au-delà de la qualité, qui reste le caractère le plus attractif des commerçants de proximité, c'est leur rôle dans l'économie locale qui en fait un pilier de l'exception française, et, pour partie, européenne. Car s'ils sont proches de leurs fournisseurs et de leurs produits, ils le sont surtout de leurs clients et de leurs employés, et font vivre leur cité tout en participant à la lutte contre la dévitalisation des relations sociales.

Contributeur essentiel au dynamisme des centres-villes et de l'ensemble du territoire français, les commerces de proximité sont pourtant menacés par la grande distribution et les plateformes de vente en ligne, qui jouent sur deux tableaux :

  • le temps : en se positionnant en périphérie des villes et au plus près des axes de circulation, les grandes surfaces captent une clientèle qui préférerait bénéficier de la qualité et du conseil des petits commerces mais sont trop pressés pour venir en centre-ville
  • la technologie : après avoir exploité les systèmes d'information pour rationaliser et optimiser leurs approvisionnements et leur logistique, les grandes enseignes ont investi des sommes colossales dans la "digitalisation de la relation client"

En permettant de commander en ligne pour se faire livrer chez soi (sites d'e-commerce) ou aller chercher sa commande ("drive"), les grandes enseignes captent pour leur propre profit les nouvelles technologies, et les petits commerçants, s'ils ne s'organisent pas, ne peuvent pas lutter !

C'est pourquoi je propose de fédérer les petits commerçants autour d'une plateforme offrant les mêmes services aux consommateurs, tout en leur offrant ce qu'ils ont de meilleur et qui fera toujours la différence : la qualité des produits, le conseil personnalisé et le contact humain !

Cette plateforme, nommée Veando, permet de trouver des commerçants dans sa ville, discuter avec eux par vidéo, leur passer commande en 5 minutes et se faire livrer chez soi : les petits commerçants s'approprient les dernières technologies pour contrer efficacement la grande distribution !

Publi√© le 01/03/2018 par Olivier JULLIAN dans : Economie locale