Veando, sociale et solidaire ! 

Veando, une entreprise sociale et solidaire

Fondée en novembre 2017, Veando a décidé de mettre la technologie au services des commerces de proximité et de l'économie des centres-villes. Nous souhaitons par ce service soutenir l'emploi local, favoriser les circuits courts, et privilégier les liens sociaux et humains.

Pour mieux atteindre cet objectif, nous avons décidé de faire de Veando une société qui associe commerçants, clients et livreurs autour des principes de l'Economie Sociale et Solidaire

Découvrez ci-dessous les principes et les valeurs qui définissent l'esprit Veando !

 

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire ?

L'économie sociale et solidaire (ESS) place la solidarité et le service rendu au-dessus de la rentabilité économique. Tout en reconnaissant qu'une entreprise doit être rentable pour être viable, elle met la personne humaine au centre des préoccupations en combinant engagement social et développement économique équilibré et équitable.

Concrètement, l'économie sociale et solidaire est définie en France par une loi de juillet 2014 qui en fixe certaines règles, adoptées par Veando dans ses statuts.

Mais au-delà de ces règles, l'Economie Sociale et Solidaire, c'est surtout des valeurs !

Les règles statutaires de l'ESS en France

La loi du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2016, définit quatre engagements que Veando a adoptés, dès sa création, dans ses statuts :

  1. Affecter la majorité des bénéfices au développement de la société (et non à la distribution de dividendes...)
  2. Limiter les écarts de salaire entre les plus bas et les plus hauts revenus de la société
  3. Poursuivre à titre principal un des objectifs fixés par la loi ; pour nous, il s'agit du développement du lien social, du renforcement de la cohésion territoriale, et de la participation au développement durable.
  4. Mettre en place une gouvernance participative basée sur des processus démocratiques.

 

La gouvernance et les valeurs de Veando

Veando a décidé d'associer dans sa gouvernance l'ensemble des parties impliquées dans son activité !

Au sein d'un Comité Participatif d'Orientation, toutes les décisions stratégiques, relatives par exemple aux investissements ou au développement de nouveaux services, sont discutées avec des représentants des associés, des salariés, des commerçants, des livreurs, et des consommateurs.

Ces décisions se tiennent dans le respect des quatre valeurs fondatrices que nous nous sommes données :

  • la bienveillance : en tâchant notamment de concevoir des services utiles à tous, et de ne pas privilégier telle catégorie de commerce ou tel territoire par rapport à d'autres
  • le partage : en s'assurant que la conception du modèle économique et des tarifs apporte de la valeur à chacun
  • la solidarité : en reconnaissant que c'est en s'associant et en mettant des moyens en commun que le commerce local et indépendant peut lutter contre les grandes multi-nationales
  • l'optimisme : car les nouvelles techonologies sont nos amies ! il suffit de décider de les utiliser à bon escient.

Lien social et cohésion territoriale

De nombreux centres-villes souffrent de la perte de fréquentation des commerces de proximité. Des boutiques ferment chaque jour et ne peuvent que constater, impuissantes, le report de leurs parts de marchés vers la grande distribution et le commerce en ligne.

Cette perception est tout-à-fait confirmée par les chiffres, puisque le chiffre d'affaire de la grande distribution ne cesse de croître au détriment des commerçants indépendants. L'autre fait indéniable, c'est l'installation des achats en ligne dans les habitudes des français. Près de la moitié des français commandent sur internet, et le chiffre d'affaire, pour ne prendre qu'un exemple, des magasins de ville "Monoprix" est dépassé par celui des "drives" (toutes enseignes confondues), mais également par celui d'Amazon France !

Or ces grands acteurs (grande distribution et grandes plateformes de vente en ligne) détruisent le lien social et la cohésion territoriale parce qu'ils ne créent pas d'emploi là où les biens sont consommés. Très efficaces pour atteindre les consommateurs jusque dans le moindre petit village, elles concentrent les emplois dans quelques plateformes logistiques régionales (parfois supra nationales) et dans des centres de R&D situés dans les seules capitales, parfois étrangères. L'argent des consommateurs "fuit" ainsi les territoires, et on assiste à un cercle vicieux "baisse des dépenses locales > fermetures de boutiques > chômage ou fuite d'habitants actifs > baisse des dépenses locales".

 

En soutenant le commerce de proximité et l'économie des centres-villes, Veando soutient l'emploi local et place au centre de son développement le lien qui existe entre producteurs, commerçants et consommateurs. Chaque vendeur dans une boutique est aussi, avec sa famille, consommateur sur le territoire, et bien souvent nos commerçants locaux sont nos amis, nos cousins, nos parents... ou sont les employeurs de nos amis ou enfants.

Nous reconnaissons donc que la grande distribution et les plateformes de vente en ligne ont su attirer la clientèle avec des services très pratiques (livraison à domicile, drive, achat depuis chez soi ou dans le train, ...) mais nous sommes convaincus que si les commerçants présentaient des services semblables, les clients préféreraient acheter chez eux, en particulier du fait des nombreux avantages comparatifs qu'ils ont sur les grands acteurs : conseil personnalisé, contact humain, qualité des produits, disponibilité immédiate, préparation "sur mesure" etc.

Nous pensons également que les commerçants de proximité soufrent d'un déficit de visibilité sur le net, et que les grands acteurs captent des parts de marchés simplement parce qu'ils sont visibles sur le net et sont les seuls à apparaître dans les moteurs de recherche.

Veando agit donc sur ces deux axes :

En ce qui concerne la livraison, Veando travaille exclusivement avec des sociétés de livraison locales et déjà établies. Nous nous opposons ainsi au dumping social auquel on assiste avec des plateformes de livraison bien connues, qui font travailler des indépendants dans des conditions contestables. Que ce soit du côté des commerçants ou des livreurs, Veando ne travaille donc qu'avec des entrepreneurs qui ont déjà créé leur affaire et en ont défini les conditions de la rentabilité. Veando promeut l'entrepreunariat et s'assure d'une juste répartition de la valeur créée. 

Un dernier mot, enfin, sur l'antagonisme qui est parfois perçu entre vente en ligne et commerce de proximité : l'antagonisme se situe en fait entre les commerces de proximité et les grands acteurs mentionnés plus haut, pas entre le commerçant et les outils qu'il utilise. Veando veille à ne pas transformer le commerçant en e-commerçant, d'une part parce qu'il ne l'oblige pas à gérer un catalogue, des photos, etc. et d'autre part parce qu'il se considère comme un canal de vente très secondaire par rapport à la vente en boutique. Le commerçant peut en effet limiter sa disponibilité Veando aux heures creuses, et s'il prend 3 ou 4 appels sur Veando cela n'est pas très différent des commandes qu'il lui arrivait parfois de prendre par téléphone.

 

Et le développement durable ? 

Veando favorise le commerce de proximité, les circuits courts, et donc la réduction du bilan carbone.

Nous privilégions les partenariats avec les commerçants et les livreurs qui oeuvrent dans ce sens, en proposant par exemple des produits locaux, ou une livraison à vélo.

Vous êtes livreur et souhaitez nous proposer vos services dans votre ville ? Contactez-nous !